Le requin marteau halicorne, emblème des Galápagos

Le requin-marteau halicorne (Sphyrna lewini) est un véritable emblème du monde sous-marin des Galápagos, il est une des deux espèces présentes sur le logo officiel du Parc National des Galápagos.

Logo officiel du Parc National des Galápagos
Logo officiel du Parc National des Galápagos

 

Fiche technique :  

Nom commun Requin-marteau halicorne
Nom scientifique Sphyrna Lewini
Famille Sphyrnidae
Durée de vie en milieu sauvage Jusqu’à 30 ans
Taille 2.7 à 3.5 mètres
Poids 100 à 150 Kg
Statut (liste rouge UICN) En danger critique (CR)

Identification

Reconnaissable par leur corps allongé et leur tête aplatie en forme de marteau avec leurs yeux disposés à chaque extrémité, les requins marteaux sont impossibles à confondre avec d’autres espèces. La famille des Sphyrnidae comprend les 11 espèces de requins marteaux, la difficulté réside dans le fait de différencier ces espèces de requins marteaux entre elles.

Quelques exemples d'indices d'identifications de différentes espèces de requin-marteau
Quelques exemples d’indices d’identifications de différentes espèces de requin-marteau. L’échancrure centrale et les pointes sont les points clés de l’identification du requin-marteau halicorne.

 

L’extrémité de ses nageoires pectorales est noire, leur dos est gris-brun et leur ventre est blanc, la nageoire dorsale est triangulaire et grande. La plupart de ces requins mesurent en moyenne entre 2 et 2,5 mètres de longueur. Les mâles sont plus grands que les femelles et peuvent parfois atteindre plus de 3 mètres. Les femelles, elles, ne mesurent pas plus de 2 mètres.

La photo peut grandement faciliter l'identification à posteriori
La photo peut grandement faciliter l’identification à posteriori

 

Alimentation

Le requin-marteau halicorne s’alimente essentiellement de poissons, céphalopodes (calamars et pieuvres) et de crustacés (crabes et crevettes). Il est ichtyophage, c’est un requin qui mange également du poisson et peut manger d’autres requins incluant ceux de son espèce. Il chasse principalement la nuit. Grâce à sa tête aplatie, il peut effectuer des virages très serrés lui permettant de traquer plus facilement sa nourriture. Avec les ampoules de Lorenzini, situées à l’avant de la tête des requins, il peut détecter les champs électromagnétiques ainsi que les gradients de température dans l’eau, lui permettant de repérer plus facilement ses proies ensablées ou cachées sous des pierres.

Groupe de requins-marteaux halicornes autour de l'île de Darwin. À la nuit tombée les groupes se défont et les individus partent chasser seuls. Ils se regroupent ensuite à l'aube pour socialiser pendant la journée.
Groupe de requins-marteaux halicornes autour de l’île de Darwin. À la nuit tombée les groupes se défont et les individus partent chasser seuls. Ils se regroupent ensuite à l’aube pour socialiser pendant la journée.

 

Reproduction

Le requin-marteau halicorne est vivipare, c’est à dire que l’embryon se développe à l’intérieur de l’utérus de la femelle gestante. Sa période de gestation dure entre 9 et 12 mois mais le cycle complet de reproduction peut durer jusqu’à 2 ans car la femelle a la capacité de garder durant plusieurs mois la semence de leur partenaire pour s’auto-féconder en temps voulu. Il peut faire naître de 12 jusqu’à une quarantaine de juvéniles. Ils mesurent entre 40 et 55 cm à la naissance et grandissent dans des eaux très peu profondes.  Les lieux de naissances sont encore mal compris et des études sont en cours, mais 3 sites ont été identifiés aux Galápagos comme des nurseries de juvéniles requins-marteaux, leur donnant un abri pour grandir.

Individu juvénile de requin-marteau halicorne étudié sur le site de Puerto Grande sur l'île San Cristobal.
Individu juvénile de requin-marteau halicorne étudié sur le site de Puerto Grande sur l’île San Cristobal, que nous avons eu la chance de suivre lors d’une mission de fixing pour la production d’un documentaire animalier.

 

Menaces

Le requin-marteau halicorne est encore malheureusement pêché, accidentellement ou volontairement. Ses ailerons sont consommés en potage pour l’alimentation humaine. On estime que la population actuelle de requins-marteaux halicorne a été décimée de 80% et que sa disparition pourrait arriver d’ici une cinquantaine d’année à ce rythme.

Cette photo permet clairement d'identifier l'échancrure centrale et les pointes latérales propres au requin-marteau halicorne
Cette photo permet clairement d’identifier l’échancrure centrale et les pointes latérales propres au requin-marteau halicorne

 

Par Pierre Ferron, votre spécialiste des voyages plongée sous-marine aux Galápagos et complètement marteau des requins

Publié le
Personnalisez votre voyage avec Diving Experience

Recevez notre brochure

Recevez notre brochure - Diving Experience



    Personnalisez votre voyage